fbpx

Google prรฉvoit d’investir jusqu’ร  ๐Ÿ“๐ŸŽ ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐๐ž ๐๐จ๐ฅ๐ฅ๐š๐ซ๐ฌ dans ๐๐ž๐ฌ ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ ๐š๐Ÿ๐ซ๐ข๐œ๐š๐ข๐ง๐ž๐ฌ en phase de dรฉmarrage et de croissance via son Fonds d’investissement pour l’Afrique, intensifiant ses efforts pour soutenir davantage d’entreprises sur le continent.
Google a fait connaรฎtre ses plans aujourd’hui lors d’un รฉvรฉnement virtuel oรน ๐’๐’† ๐‘ท๐‘ซ๐‘ฎ ๐‘บ๐’–๐’๐’…๐’‚๐’“ ๐‘ท๐’Š๐’„๐’‰๐’‚๐’Š a annoncรฉ l’intention du gรฉant de la technologie d’engager ๐Ÿ ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ข๐š๐ซ๐ ๐๐ž ๐๐จ๐ฅ๐ฅ๐š๐ซ๐ฌ au cours des cinq prochaines annรฉes dans des initiatives technologiques en Afrique.
Ces initiatives vont de l’amรฉlioration de la connectivitรฉ via le cรขble sous-marin Equiano de Google aux investissements dans les petites ๐ž๐ง๐ญ๐ซ๐ž๐ฉ๐ซ๐ข๐ฌ๐ž๐ฌ et les ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ.
Jusqu’ร  prรฉsent, Google a rempli ses obligations dans ce dernier via son programme ยซGoogle for Startups Accelerator Africaยป et ยซle Black Founders Fundยป rรฉcemment lancรฉ.
En trois ans, le programme d’accรฉlรฉration a soutenu plus de ๐Ÿ–๐ŸŽ ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ en phase de dรฉmarrage jusqu’ร  la sรฉrie A, offrant un mentorat et des ressources sans รฉquitรฉ.
Google for Startups Accelerator Africa a acceptรฉ des startups comme ๐“๐ฐ๐ข๐ ๐š, ๐๐š๐ฒ๐ฌ๐ญ๐š๐œ๐ค et ๐๐ข๐ ๐ ๐ฒ๐ฏ๐ž๐ฌ๐ญ et, collectivement, ces ๐Ÿ–๐ŸŽ ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ ont levรฉ plus de ๐Ÿ๐ŸŽ๐ŸŽ ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ข๐จ๐ง๐ฌ๐๐ž ๐๐จ๐ฅ๐ฅ๐š๐ซ๐ฌ en ๐œ๐š๐ฉ๐ข๐ญ๐š๐ฅ-๐ซ๐ข๐ฌ๐ช๐ฎ๐ž.
D’autre part, le Black Founders Fund, un fonds de ๐Ÿ“ ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐๐ž ๐๐จ๐ฅ๐ฅ๐š๐ซ๐ฌ, accorde des rรฉcompenses en espรจces dilutives aux startups dirigรฉes par des noirs aux ร‰tats-Unis et en Afrique.
Jusqu’ร  prรฉsent, ๐Ÿ“๐ŸŽ ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ ont รฉtรฉ sรฉlectionnรฉes pour participer au programme Afrique ร  partir du 13 octobre. Chacune recevra ๐Ÿ๐ŸŽ๐ŸŽ ๐ŸŽ๐ŸŽ๐ŸŽ $ en capital sans capital ainsi que des crรฉdits de Google Cloud, des subventions publicitaires de ๐†๐จ๐จ๐ ๐ฅ๐ž.๐จ๐ซ๐  et un soutien supplรฉmentaire.
Sur les ๐œ๐ข๐ง๐ช๐ฎ๐š๐ง๐ญ๐ž ๐ฌ๐ญ๐š๐ซ๐ญ๐ฎ๐ฉ๐ฌ, Google affirme que ๐Ÿ’๐ŸŽ% sont dirigรฉes par des femmes, reprรฉsentant 9 pays et 12 secteurs.
ยซ Il y a un รฉcart important en termes d’accรจs au financement. Certains groupes n’ont pas accรจs au financement autant que d’autres groupes.
Nous l’avons vu avec les startups fondรฉes par des Noirs et des femmes. Et notre effort avec le Black Founders Fund est d’aider ร  combler cet รฉcart dans une certaine mesure ยป, a dรฉclarรฉ ๐‘ต๐’Š๐’•๐’‰๐’Š๐’ ๐‘ฎ๐’‚๐’‹๐’“๐’Š๐’‚, directeur gรฉnรฉral de l’Afrique subsaharienne, Google lors d’une confรฉrence tรฉlรฉphonique expliquant pourquoi le mastodonte d’Internet a crรฉรฉ le fonds.